Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Un 23 avril (presque) comme les autres

Un 23 avril (presque) comme les autres

Taupo

Mon retard dans ce blog n’est pas dû à un manque d’activités, bien au contraire. Plutôt un trop plein de bougeotte, et une envie de passer mon temps à faire autre chose que d’aller sur le net. Je profite néanmoins du temps de merde qui me poursuit depuis la semaine dernière pour faire un point. Je vais donc essayer de reprendre depuis le début de mes vacances, parce qu’il s’en est passé des choses!

Stage et Auckland laissés de côté pendant une dizaine de jours, pour souffler un peu et visiter encore d’autres endroits de la Nouvelle-Zélande.
Première direction: Taupo. Je connais, et ce n’était pas vraiment ma ville préférée, mais j’avais envie de fêter mon anniversaire avec Sylvain, qui bosse là-bas en ce moment.

Pas vraiment de programme, juste une chose qu’on avait vraiment envie de faire depuis quelques temps, un saut en parachute… C’est moins cher ici qu’en Europe, et c’est encore moins cher à Taupo qu’ailleurs. Puis surtout, les paysages sont magnifiques avec le lac Taupo et les montagnes du Tongariro en fond. Il faut juste du beau temps…

Mais malgré un réveil très agréable avec un joyeux anniversaire chanté au téléphone par mes cousins à 7h30 du mat et un délicieux petit déjeuner, il s’est avéré que le temps était vraiment pourri, et qu’on ne pourrait pas sauter. Déçus, parce qu’on aurait vraiment aimé le faire ensemble, et je doute avoir une autre occasion comme celle-ci un jour… mais je me rattraperai en sautant en parapente au-dessus du lac de retour à Annecy!

Mais qu’à cela ne tienne, on a gardé l’argent non utilisé pour le skydive pour louer une voiture et partir en weekend le lendemain à l’Est!

23_avrilEt en attendant dimanche, la journée a bien continué, avec des hot springs à 39 degrés pour compenser le skydive, un coucher de soleil splendide sur le lac Taupo, un début de soirée bien entamé dans un pub avec mon pote canadien rencontré six mois plus tôt, et j’ai soufflé mes vingt-quatre bougies sur un roulé au chocolat, avec une bouteille de Riesling.

Ça en deviendrait presque banal de fêter mon anniversaire à l’étranger, après la Toscane, la Tunisie, Las Vegas, Swansea, Rome, et j’en passe… L’originalité serait d’être avec les amis et les parents le jour-même, en Haute-Savoie…

D’ailleurs j’aimerais remercier la famille et les amis qui ont fait mentir l’adage « loin des yeux, loin du coeur« , mais sérieusement les gars, faudrait m’expliquer comment faire des diots au vin blanc sans diots!

J’aimerais aussi profiter de ce post sur cette journée particulière pour adresser toutes mes pensées à Joseph qui nous a quitté bien trop tôt. Malgré la distance je pense très fort à lui et tous ceux du Chablais en ces moments difficiles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge