Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Le Buddha d’Ayuthaya

Le Buddha d’Ayuthaya

buddha_ayuthaya

Ayuthaya est une ancienne cité déchue, à 1h30 de train de Bangkok, qu’on a visité en vélo pendant une journée. Un étrange sentiment que de pédaler dans des avenues très encombrées (dangereuses?!), avec des ruines de temples à droite, et un éléphant porteur de touristes à gauche. Puis, après avoir vu des dizaines de bouddha en pierre, en bronze, et même une tête dans des racines (de bouddha, la tête…), on s’est arrêtées près d’un bâtiment, attirées par la musique et les gens qui dansaient.

ayuthayaOn nous a invité à entrer et assister à la cérémonie, un là-kon gâabok, une danse exécutée à pas lents par des danseurs magnifiquement vêtus, commandée par les fidèles pour remercier la divinité d’avoir réalisé leur vœu (selon le Lonely Planet). Après deux ou trois chants, une dame nous invite à la suivre, tout en gestes, et nous amène devant un monsieur couvert d’amulettes autour de son cou. Il nous explique, en thaïlandais et par gestes, qu’il est une sorte de Bouddha, représentant sa religion à travers le monde (selon une carte nous montre). Puis, toujours en thaïlandais, avec des phrases apparemment très profondes de sens vue la façon dont il les disait, il nous touche les mains, récite une sorte de prière, nous met du baume sur le front, comme pour nous bénir. J’ai tout de même réussi à comprendre que le baume nous rendrait sexy, et que j’allais trouver cinq mecs, et Florie trois – oui, je sais, c’est injuste. Et il m’a aussi dit que deux gars m’avaient déjà fait pleurer par amour. Euh… Un échange très fort, qui s’est fini par une grosse accolade, après avoir réussi à ce qu’il ne nous dise pas notre avenir, même s’il a dû le dire en Thai avant.

Je n’ai malheureusement pas réussi à prendre de photo avec lui. Mais ceux qui connaissent mon oncle William n’auront pas de mal à imaginer le personnage. Quelqu’un à la démarche et l’attitude majestueuse, qui ne laisse pas indifférent, et qui a un pouvoir de persuasion immense, en n’utilisant que son regard, ses mains, et sa voix.

Une belle et intéressante rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge