Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Stockholm, l’île du tronc d’arbre

Stockholm, l’île du tronc d’arbre

Quatorze îles et cinquante-sept ponts composent cette ville, fondée en 1252, dont le nom signifie « l’île du tronc d’arbre » en suédois. Ce fait, comme beaucoup d’autres, m’a été enseigné par le guide du « Free Stockholm Tour ». Certes, c’est agréable de se balader sans guide touristique, mais il y a un moment où l’on a envie d’en savoir un peu plus sur l’endroit dans lequel on se balade. Grâce à mes oreilles qui trainaient à l’auberge de jeunesse, j’ai essayé ce concept de « Free tours », dont l’on m’avait déjà un peu parlé: dans de nombreuses villes mondiales, on peut suivre ces tours faits par des locaux, pour 1h30 de visite. La gratuité est laissée au bon vouloir des participants. J’y ai donc appris de nombreux faits sur la capitale de la Scandinavie, et ce pays libéral où il fait bon vivre.Stockholm

Non, ici il n’y a pas que Ikea, Krisprolls, Volvo et H&M en Suède. Il y a aussi Fifi Brindacier (ou Pippi Longstockings), inventée à Stockholm par Astrid Lindgren. Ainsi que cette immense épave d’un vaisseau du 17ème siècle, le Vasa, remonté en 1961 après 333 années au fond de la baie de Stockholm, et aujourd’hui dans un musée. Greta Garbo était suédoise, Alfred Nobel aussi (et si la cérémonie du prix Nobel a lieu à Oslo c’est parce qu’à l’époque d’Alfred, Suède et Norvège étaient un seul pays).

L’histoire de la Suède est très européenne, remplie de guerres et de dynasties, les rois portant les noms de Karl, ou Gustav. Fait intéressant: la famille royale actuelle descend d’un général de Napoléon, Jean-Baptiste Bernadotte, Français, qui vers 1800 a accepté avec plaisir le trône qu’on lui proposait. Ce n’est qu’à sa mort qu’on a découvert le tatouage « mort au roi » au bas de son dos. Sacrés révolutionnaires!

La plus grande caractéristique de ce pays est que la Suède est championne d’égalité en toutes catégories. Le mariage entre personnes du même sexe est ici possible à l’église, depuis plusieurs années – église luthérienne. Il y a cinquante pour cent de femmes députés au Parlement. Lorsqu’un enfant naît, le couple a le droit à seize mois de congé parental, dont deux au moins réservés au père, à prendre jusqu’aux huit ans de l’enfant. Ce qui fait que le pays a l’un des taux de natalité les plus élevés d’Europe (1,8 enfants par femme, 2,1 en France), et que l’on voit un nombre incroyable de femmes – et d’hommes! – ile_du_tronc_darbrese promenant par deux ou trois en poussant des landaux. Les « latte mamas » qu’on les appelle, parce que ces gens prennent leur temps et des café latte aussi. Tout cela sans parler de la capacité d’accueil que ce pays a toujours eu. Ce dernier point est à nuancer actuellement avec un racisme de plus en plus visible, notamment renforcé par un gouvernement conservateur et la montée des extrêmes, après soixante ans de socialisme. Mais quand notre guide, un Suédois aux traits asiatiques a énoncé tous ces points qui faisaient qu’ils aimaient son pays, j’ai eu envie d’applaudir. Et de m’y attarder un peu plus…

NB: J’ai rédigé ce post avant d’être au courant des émeutes qui se sont déroulées à Stockholm. Ces heurts dans les banlieues, si familiers, ont débuté pendant mon séjour. Comme en 2005 en France, ces incidents n’étaient pas visibles pour le touriste, car loin du centre et de nos préoccupations. Je ne lis pas le suédois, donc pas la presse locale, mais comme dernièrement à Paris et Londres, ces émeutes ont dû faire l’objet d’annonces par le gouvernement suédois, annonces qui resteront lettre morte. Un autre système d’intégration différent des systèmes anglais et français, qui ne fonctionne finalement pas non plus…

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge