Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Qu’est-ce qu’un kiwi?

Qu’est-ce qu’un kiwi?

Kiwi

Cela fait à peu près un mois et demi que je suis ici et j’ai déjà eu l’occasion de noter deux-trois choses sur ce peuple vivant à des milliers de kilomètres de l’Europe, mais qui n’est pas si loin de nous finalement.

La mère patrie reste la Grande-Bretagne, avec la reine Elisabeth sur les billets de vingt dollars, et l’Union Jack en haut à gauche dans le drapeau néo-zélandais. Mais bien que l’on retrouve des traces de la Grande-Bretagne (et de l’Europe) partout, les kiwis ont autant de ressemblances que nous avec les québécois !… J’exagère un peu, mais l’idée est là…

Tout d’abord, ils ont un accent de fou !

Leur anglais est doux, pas comme les irlandais ou les écossais, mais ils bouffent leurs voyelles. On m’avait prévenue… mais quand les trois wwoofers français qu’on était se sont fait prendre en stop à Great Barrier Island par un gars du coin, on n’a pas eu d’autre choix que de sourire et de hocher la tête ! Il faut absolument que je vous trouve une vidéo pour illustrer ça, mais même avec mes colocs j’ai beaucoup de mal.

Ensuite, ils roulent à gauche.

Volant à droite. Donc siège passager à gauche, et non à droite !
« Anna, we are in New Zealand here » m’a dit David, mon hôte à mon arrivée sur Great Barrier Island…

Au niveau culinaire, rien à signaler.

La base anglo-saxonne reste la même, bien qu’ils soient un peu plus regardant sur les légumes et les fruits. Leurs rayons en sont remplis. Le bétail n’est pas nourri aux grains, mais à l’herbe, et ils élèvent des daims et des biches… et j’ai déjà eu l’occasion d’en manger…
Ils ont aussi ce truc horrible appelé Vegemite. C’est exactement la même chose que la Marmite anglaise (cette substance qui ressemble à de la confiture, qui est noir et qui a un goût salé indéfinissable). Ça a été inventé par les Australiens, mais ce sont les Néo-Zélandais qui en mangent le plus.
Ils ont deux-trois trucs vraiment bien, comme le vin (de nombreux français sont venus s’installer ici), mais faut que j’approfondisse ma dégustation, le miel dont j’ai déjà parlé, et le golden kiwi. Ce fruit est jaune à l’intérieur, et très sucré comparé à celui qu’on connait, le vert, et qu’ils ont aussi, car celui-là, c’est la base.

Petite parenthèse culturelle :

le kiwi (l’oiseau) est un symbole national de la Nouvelle-Zélande. D’ailleurs, l’association avec ce mot est si forte que le terme « kiwi » est utilisé dans le monde entier pour désigner les habitants de Nouvelle-Zélande. Et concernant le fruit, le kiwi a d’abord été connu sous le nom de « groseille de Chine », sa chair rappelant celle de la groseille à maquereau. Lors de la guerre froide, ce nom est devenu un problème pour sa commercialisation aux États-Unis. Sa culture se développant en Nouvelle-Zélande, à partir de 1953, les Néo-zélandais l’appelèrent donc « kiwi », sa peau velue rappelant celle de l’oiseau du même nom, emblème du pays. « Kiwi » a été adopté comme marque déposée à partir de 1974. (source: wikipedia…)

Ai-je déjà parlé des moutons ?

Il y en a 80 millions sur les deux îles, et il y a 4 millions de Néo-zélandais… Par contre, il y a aussi des vaches, et on m’avait tellement parlé des moutons avant d’arriver, que voir des vaches ici m’a presque surpris !

Concernant l’environnement,

on parle beaucoup de la Nouvelle-Zélande comme un pays « vert ». Oui, le vert est la couleur dominante ici. Mais le tri, c’est comme en Europe, ce n’est pas forcément développé partout. Par contre, leurs sentiers sont très bien balisés, très bien protégés. Et il y a une sorte de fixation autour des prédateurs et des « mauvaises »herbes. Je vous explique…
Au début, avant d’être colonisée par l’homme, la NZ était une terre vierge, avec pratiquement que des oiseaux. De nombreux animaux sont arrivés avec les colons, et certaines espèces ont disparu, car elles ne pouvaient pas se défendre, comme le moa (une grosse autruche). Le pays fait donc la chasse aux prédateurs, comme le chat (!), ou l’oppossum – importé par les Aussies. D’ailleurs, dans certains centres d’information, on peut vous expliquer comment tuer des oppossums, si ça vous intéresse…
Autre caractéristique rigolote sur le pays, il y a des abris pluie pour les piétons, juste devant les passages cloutés. Enfin, je n’ai vu ça qu’à Wellington pour le moment, et ce n’est pas du luxe ! Les Brits devraient en prendre de la graine !

La NZ est le pays où il y a le plus de moutons par habitants.
Ça, je l’ai déjà dit, mais la c’est aussi le pays où il y a le plus de librairies par habitants au monde (dixit le Lonely), et ça, c’est que du bonheur…

Niveau sport,

dans la page des sports du journal local il n’y a pas de foot ! Ce n’est presque que du rugby… et il y a pleins de sortes de rugbys différents ! J’ai visité le Olympic Museum la semaine dernière, et le seul sport où les kiwis sont bons à part le rugby, c’est l’aviron. On notera tout de même que Sir Edmund Hilary, le 1er homme a avoir gravi l’Everest, était néo-zélandais (il a planté l’Union Jack en haut, mais ça, ça me dépasse…)

Concernant les transports,

il y a trois trains sur les deux îles, et on les prend surtout pour faire du tourisme, et la beauté du voyage. Si on veut aller d’un endroit à un autre, on prend le bus! Peu importe qu’on y passe douze heures, les chauffeurs sont très gentils, et près à faire les guides touristiques, en expliquant quels paysages on traverse!

Culturellement parlant,

les Etats-Unis sont très très très présents! Mais je creuse et j’essaye de développer ce point, pour découvrir de la bonne musique kiwi, ou des films. D’ailleurs, en parlant cinéma, saviez-vous que le Seigneur des Anneaux a été tourné en Nouvelle-Zélande? Ben je suis pas prête de l’oublier, tellement il y a de tours organisés pour aller voir tel ou tel endroit… et non Guillaume, toujours pas de Nazguls… mais j’ai failli hier, j’étais là où ils ont tourné la scène du 1er film, dans les bois, juste avt que les Hobbits prennent le gué, au tout début… bref, tout ça pour dire que pendant que les Français manifestaient pour sauver leurs retraites, ici ils manifestaient pour sauver le Hobbit! Pour que le film sur les aventures de Bilbo le Hobbit soit tourné en NZ et non aux States, ou, horreur, en Australie. Le cinéma kiwi a gagné, le gouvernement a cédé et a promis d’investir plus dans ce domaine, et le Hobbit est sauvé. Ouf.

Dernière chose, pour mes amis du lycée qui étaient habitués à cette caractéristique des « baudelairiens », les Kiwis marchent très souvent pieds-nus, j’en croise plein dans la rue! Enfants, jeunes, vieux, et on n’est même pas en été!

Donc si on réfléchit bien il y a peu de grandes différences culturelles, et parfois j’oublierais presque que je suis aussi loin de l’Europe… Mais la gentillesse du peuple kiwi n’a pas d’équivalence en Europe, et surtout pas en France !

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge