Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Same, same, but different

Same, same, but different

Après trois jours à parler français non-stop, j’ai repris le ferry à Ko Phi Phi jeudi aprèm, lâchée par les gars qui préféraient rester encore quelques heures sur l’île pour acheter des t-shirts.

Retour sur Krabi, où la jeune Thai qui m’avait réservé mon voyage est venue me chercher en scooter à l’embarcadère. Je ne vous fais pas de dessin, mais j’avais mon sac sur le dos, et bien qu’il soit délesté de quelques kilos (merci Adrien et Camille!), il est toujours bien gros… ce qui rend le trajet de dix minutes en scooter assez flippant!

Puis transport local, c’est-à-dire qu’on sait pas vraiment quand on part et encore moins quand on va arriver, en mini-bus, bus, et ferry de nuit, à dormir sur des matelas à même le sol, avant d’assister au lever de soleil sur Koh Tao, petite île tranquille dans le golfe de Thaïlande.

Cette île ressemble à Ko Phi Phi, c’est un peu « same, same, but different », le leitmotiv des Thai, qui ont tous le même magasin vendant la même chose, mais en différent bien sûr!

C’est juste plus calme ici, et moins fêtard… D’ailleurs, je suis ici pour prendre des cours et passer mon certificat de plongée, financé par ma mamie et mes parents pour mes 24 ans!

Je viens de poser mon sac au bungalow, et je vais aller passer ma journée sur la plage, avant de commencer les choses sérieuses cet après-midi…

same_same

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge