Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Muddy Rakiura Track

Muddy Rakiura Track

rakiura_track

De retour de mon track, après un jour et demi de marche, comme prévu.

Une randonnée que je ne recommanderais pas car, comme on me l’avait dit à Queenstown, on passe notre temps dans le bush, sous les arbres, sans voir un seul paysage, ou presque. Quelques belles plages au début, puis des ramu, riki ou je ne sais quels arbres, des fougères, des ruisseaux, et sombre… c’est un peu fatigant au bout d’un moment!

Après 6h de marche hier je suis arrivée à la 2ème hut (=refuge) où je voulais passer la nuit, et il n’était que 14h30…. j’aurais pu continuer jusqu’au bout, mais bon, j’avais payé la nuit, je suis restée. Magnifique coucher de soleil sur la baie où était le refuge, au moment du dîner, partagé avec une allemande, une bretonne, et les sandflies….

Et ce matin, fin du track, dans la boue, la boue, et la boue! C’est ça aussi le bush… et jme plains pas, ça mets du challenge dans la rando! Ah si, un avantage du bush, quand il pleut, on sent très très peu les gouttes!

Bon, quand même, bien que je n’ai pas vu de kiwi, j’ai vu beaucoup d’oiseaux, car je me répète, mais il n’y a pas d’animaux ici à part des oiseaux, comme était la Nouvelle-Zélande avant l’arrivée des maoris et colons… C’est incroyable combien y en a dans le bush, on dirait qu’ils sont les rois du monde tellement ils font du bruit!

Je vous mets juste la photo d’un South Island kaka, une sorte de perroquet, le cousin du kea.

kea

Me voilà donc au chaud, après une quarantaine de kilomètres et 9h30 de marche en un jour et demi. Et comme il pleut toujours, et que mon ferry n’est que demain matin, j’en profite pour mettre mes photos sur le blog, regarder Gangs of New York dans le confortable canapé de l’auberge à boire un thé, et j’attends 17h30 pour l’happy hour du seul pub de l’île!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge