Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
WOMAD festival – just awesome…

WOMAD festival – just awesome…

Day 3

Un dernier jour à la hauteur des précédents!

womad_taranaki

Encore une fois levée tôt (je vous raconte pas mon état au retour, j’ai dormi pendant tout le trajet…), pour faire une petite ballade avec mon hôte – je faisais du couchsurfing chez une autre bénévole. Je n’ai fait que marcher tout le weekend, 40min par-ci, 40 minutes par-là… mais de supers hôtes, je suis même repartie avec un sac de fruits de la passion! Ca peut être pas mal dans un crumble, nan?

L’après-midi s’est déroulé tranquillement sous le soleil, avec des concerts à droite, à gauche… un choeur créole qui m’a énormément émue, deux sœurs jumelles kiwi faisant du country, une Tobaguienne complètement déjantée, Calypso Rose pour ceux qui connaissent. J’ai aussi participé à un atelier fabrication de poi. C’est une sorte de bolasse que les femmes maoris utilisent dans leurs danses traditionnelles. Il ne me reste plus qu’à apprendre comment s’en servir!
Pas de coups de soleil malgré la chaleur, les néo-zélandais mettent à disposition de la crème solaire gratuite dans les grands rassemblements. C’est pas super bien pensé??

womad_17hippies

En tant que bénévole, on peut aussi être amenée à discuter avec les artistes et les managers, comme je l’ai déjà expliqué. J’ai un peu parlé avec un des trompettistes des 17 Hippies après leur atelier sur la musique européenne,  et je lui ai demandé s’ils allaient jouer dans des festivals français cet été… Oui, et pas qu’un! J’ai tellement envie de les revoir que je crois qu’un petit tour au Festival du Bout du monde à Crozon s’impose! Ça intéresse quelqu’un?
Europe mise à part, on m’a proposé de partir en Colombie avec le groupe Sidesteppers… je suis restée en Nouvelle-Zélande, mais j’ai quand même eu un CD de leur part, c’est déjà ça!

Le festival s’est fini tranquillement, avec une bénédiction en maori en prévision de l’an prochain… Crevée par les trois jours, mais heureuse!

Je vous laisse un petit aperçu de Sidesteppers sur la scène principale dimanche aprèm:

Petit aparté
J’arrive à une période charnière de mon séjour en Aotearoa, six mois sont déjà passés, et il n’en reste même pas deux… en vivant dans une ville qui n’a rien à voir avec le reste du pays, j’ai tendance à me retourner sur ce que j’ai fait, et je me dis que ça ne me dérangerait pas du tout de rester plus longtemps dans ce pays… surtout avec ce qui se passe en France et dans le monde en ce moment, at least New Zealand is a nuclear free country!
Mais ce petit weekend, où j’ai entre autres essayé de baragouiner mon semblant d’espagnol, m’a rappelé qu’il y a TELLEMENT d’autres pays à visiter, des gens à rencontrer, de choses à voir ailleurs! Et comme c’est pas ici que je mettrai des sous de côté, aucun regret! ou presque….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge