Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Lake Taupo and its caldera

Lake Taupo and its caldera

Lake Taupo

Encore un endroit où je ne serai pas restée longtemps… Je n’ai pas trop aimé la ville certes, mais ce n’est pas l’unique raison de mon départ précipité. A 14h, je suis allée me renseigner à l’i-Site (information Centre) pour la météo sur le Tongariro National Park. Et comme le temps change assez vite ici, on m’a conseillé de faire le Tongariro Alpine Crossing demain au lieu d’attendre samedi. Okay, pas de problème, à quelle heure part le prochain bus pour Turangi, la ville la plus proche du parc? Dans 15min. Euh… Sprint jusqu’à l’auberge, re-sprint jusqu’au bus pour le choper juste à temps! J’avais prévu de faire du couchsurfing ce soir… tant pis, ce sera pour la prochaine fois!

J’ai tout de même eu le temps de faire le Great Walkway ce matin, 2h30 de marche le long du lac Taupo, et de visiter le musée de la ville. J’y ai appris pleins de choses (ou presque!), notamment sur les trois sommets de Tongariro National Park, Mount Tongariro, Mount Ruapehu et Mount Ngauruhoe (Mount Doom dans le Seigneur des Anneaux – c’est quoi déjà la traduction en français???). Ce sont en fait des volcans plus ou moins éteints. D’ailleurs, le lac Taupo est une caldera, et comme à Santorin, le sable est noir et on trouve de la pierre ponce sur les plages. En 181 avant JC, le volcan Taupo a explosé, créant ainsi cet immense lac, ce qu’on appelle caldera. L’explosion a été tellement forte que le ciel s’est assombri jusqu’à Rome! Voilà pour la petite histoire.

Je suis maintenant à Turangi, la capitale mondiale de la truite! Et j’espère en avoir bien plus a vous raconter demain soir…
Par contre, pour les photos, ça attendra que j’aie trouvé un ordi digne de ce nom….

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge