Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Tokyo express

Tokyo express

Quelques jours à Tokyo, dans la cadre d’un voyage professionnel, c’est à peine suffisant pour voir la ville. On prend à peine le temps de se remettre du décalage horaire qu’il faut déjà reprendre l’avion, et retrouver Roissy. Néanmoins, ces quelques jours m’ont permis de me faire une petite idée de ce pays qui ne m’a jamais vraiment attiré. 

J’ai été accueillie par deux amis, qui sont installés ici depuis quelques mois. La communauté française y est très présente – malgré la crise – donc je n’ai pas vraiment été dépaysée.

J’avais un weekend de libre avant ma conférence, alors entre deux nuits à essayer de récupérer de mon décalage horaire, je me suis baladée un peu dans des endroits comme Shibuya (cet immense croisement avec des écrans géants et enseignes lumineuses partout, et 6 passages piétons que traversent des milliers de personnes chaque jour), Shinjuku, ou encore les parcs de Meiji et Shinjuku.

Tokyo_expressC’est un autre monde. On pourrait tout à fait se croire en Europe dans certaines rues, en observant les gens aller travailler. Puis on ouvre ses oreilles et ses yeux pour être assailli de sons et chansons criardes et d’enseignes agressives, on tourne à gauche au croisement suivant et on se retrouve dans une rue qui ressemble tant à celles des dessins animés de Myazaki, avec de toutes petites maisons, la place pour à peine une voiture, et pleins de petits dessins partout. C’est cette complexité entre la tradition et la modernité, que je n’ai pas pu saisie en cinq jours, qui m’intrigue. Moi qui n’ai jamais été attirée par ce pays, je comprends maintenant ma cousine qui y a vécu – et qui en est complètement fan, et je me verrais bien faire un petit voyage dans les différentes îles, une prochaine fois.

Je reviendrai de toute façons assez vite me faire une idée plus claire du Japon. Et remanger des sushis, ou du cheese tofu au miel, ou peu importe quelle nourriture qui est décidément trop bonne! Mais les sushis… sûrement pas les meilleurs de Tokyo, mais un poisson frais et fondant dans la bouche…. rolala… on dit quoi déjà? « orgasme culinaire » c’est ça?

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge