Carnet de voyages en Nouvelle-Zélande, Europe et Asie
Taranaki et New Plymouth

Taranaki et New Plymouth

Taranaki

Comme le reste de ma semaine, je ne serai pas restée longtemps dans cette ville, mais je m’y sentais bien cette fois-ci. Les paysages de cette région sont magnifiques. Imaginez des petites collines vertes à perte de vue, parsemées de petits points blancs frisés, qu’on appelle plus communément moutons, et au milieu se dresse le Mount Taranaki, un immense cône (ancien volcan, encore une fois), avec le sommet parmi les nuages… Splendide. J’ai eu la chance de le voir en arrivant en bus, car le reste de la région était sous les nuages, et j’ai pas eu l’occasion d’apercevoir à nouveau le sommet du Mt Taranaki après. C’est d’ailleurs le mauvais temps qui m’a fait quitter la région…

Mais New Plymouth est une ville très sympa, la mieux de toutes celles que j’avais vues jusqu’alors. J’ai quand même eu le temps de faire le tour des plages, des galeries d’art et du musée. Et même de manger un croque-monsieur au Petit Paris, une French Bakery tenue par un Français, où j’ai expliqué à une allemande le principe des iles flottantes, tout en écoutant en fond musical Sanséverino, M, et les Ogres de Barback…. le pied! Je suis partie avec mon pain au raisin pour le goûter (Pau, moi c’est pas les éclairs quand je tombe sur une vraie boulangerie!). Une très belle région donc, où j’aimerais revenir!

Là, je suis donc depuis dimanche soir à Wellington, qui était l’objectif de mon séjour sur l’ile du Nord.

Mais je vous raconterais plus tard l’ambiance de cette ville très jolie, le choc après trois semaines dans des endroits paumés, la distribution de CV, la recherche d’une chambre, et comment on peut croiser une copine qu’on avait perdu de vue au plus grand musée de la capitale de Nouvelle-Zélande!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge